Pruneau

              En France, les prunes fraîches juste récoltées sont lavées, triées et calibrées par tailles. Elles sont ensuite étalées sur des claies qui sont empilées sur de grands chariots pour être envoyées dans les tunnels de séchage. Elles passent là de 20 à 24 heures dans des fours chauffés entre 70 et 80 °C jusqu'à ce que leur taux d'humidité résiduel soit ramené à 21-22 %. Ce taux d'humidité réduit permet une bonne conservation sur plusieurs années en atmosphère naturelle. Avant commercialisation, les pruneaux sont réhydratés dans un bain à 75-80° pour remonter leur taux d'humidité à 35 % environ. Il faut généralement entre 3 et 3,5 kg de prunes entières fraîches pour obtenir après séchage 1 kg de pruneaux d'Agen

Histoire

Hubert Caillavet (1991), un ingénieur horticole travaillant à la station de recherches viticoles, d'arboriculture fruitière, près de Bordeaux, supposait que la prune d'ente « aurait été introduite d'Orient à l'époque des Croisades et fut multipliée d'abord dans les vergers du monastère bénédictin de Clairac (Lot & Garonne). Ce sont probablement les moines qui, les premiers, ont pratiqué le séchage de la prune. Cette variété était appelée autrefois prune d'Agen ou prune datte... L’appellation « d'ente » semble avoir été donnée pour la première fois en 1846, car à cette époque, on remarqua qu'il était préférable de « l'enter » (ce qui veut dire greffer en vieux français). »

Des preuves demeurent de sa culture au xve siècle. Le Dr Tarry, de la Société d'agriculture d'Agen, a publié en 1821 un article justifiant l'utilisation du terme « pruneaux d'Agen » pour cette production. En effet, l'épicentre de la production se trouve 30 à 40 km plus au nord, vers Sainte-Livrade-sur-Lot et Villeneuve-sur-Lot, mais c'est bien du port d'Agen que partaient autrefois les embarcations vers Bordeaux puis le reste du monde.

Le pruneau était un aliment favori des marins au xviie et xviiie siècles et des colons au xixe siècle, grâce à son aptitude à conserver ses qualités de fruit au cours de longs transports, assurance contre le scorbut. La culture du prunier d'ente a été installée au xixe siècle dans le Nouveau Monde.

Bénéfices nutritionnels

Les pruneaux sont parmi les aliments les plus riches en fibres alimentaires (6-7 % de la chair). Ces fibres se décomposent en fibres solubles (57 % des fibres totales), riches en pectines et en fibres insolubles (43 %), composées de cellulose et hémicellulose. Les fibres sont bien connues pour faciliter le transit intestinal mais elles contribuent aussi à diminuer l'indice glycémique et à baisser le LDL-cholestérol7.Les pruneaux font partie des aliments usuels les plus riches en potassium (621 mg/100 g), un peu moins que les raisins secs, et environ autant que les châtaignes et les noix. Leur teneur en zinc et fer est aussi significative.

 

Produits

  • OLÉAGINEUX
    Les fruits secs sont des fruits à teneur en eau réduite, ce qui leur permet une longue conservation.
  • FRUITS SÉCHÉS
    Pas besoin de compléments alimentaires lorsque l’on consomme chaque jour quelques fruits séchées.
  • Chocolat
    Les chocolats noir et au lait renferment respectivement 112 mg et 60 mg de magnésium pour 100 g.
  • Café
    Brésil, Inde, Jamaïque... Tous nos cafés en grains sont moulus à votre demande
  • Thé
    Thé noir, thé vert, dégustez nos 19 arômes...
  • ACCESSOIRE

NOS RESEAUX SOCIAUX

made by wedia